Les-maladies.fr » Santé » Pyélonéphrite sans fièvre : est-ce réellement possible ?

Pyélonéphrite sans fièvre : est-ce réellement possible ?

De nombreuses personnes sont touchées par une pyélonéphrite sans fièvre, il s’agit d’une infection rein sans fièvre qui entraîne souvent de fortes douleurs.

C’est une complication de la cystite qu’il ne faut pas négliger. Le diagnostic est donc difficile, car le principal symptôme est absent. Les médecins n’envisagent pas toujours cette infection, ce qui provoque des problèmes supplémentaires.

Quelles sont les causes de cette douleur rein sans fièvre

Pyélonéphrite sans fièvreLe nom de cette infection est assez complexe, mais elle fait référence à la partie du rein qui est touché à savoir le pyélon.

Les personnes sont souvent la cible d’une cystite traditionnelle, mais, lorsque celle-ci n’est pas correctement soignée, elle s’aggrave et des complications apparaissent. Parmi ces dernières, nous avons la pyélonéphrite aiguë sans fièvre.

Lors de cette infection de la vessie, une bactérie se déplace dans l’organisme et se loge dans les voies urinaires. Au fil des jours, elle gagne du terrain et elle atterrit dans les reins, ce qui entraîne de vives douleurs parfois handicapantes. Chez certains patients, les causes sont diverses, car elle est parfois favorisée par une malformation ou une constipation importante. Le fonctionnement reste le même et la gravité est identique.

De plus, lorsque la femme est enceinte, le risque de souffrir d’une infection urinaire est important. Sans un suivi minutieux pendant cette période, vous pouvez développer une pyélonéphrite sans fièvre, mais les médecins sont généralement vigilants pendant les neuf mois.

Quels sont les symptômes de cette douleur rénale sans fièvre ?

Nous l’avons précisé, l’absence de fièvre rend le diagnostic assez complexe. Toutefois, en fonction du stade d’évolution, d’autres symptômes peuvent être identifiés. Vous pouvez ressentir des brûlures lorsque vous tentez d’uriner. Par contre, pendant la phase aiguë, les douleurs sont beaucoup plus vives puisqu’elles traduisent une infection. Vous pouvez donc avoir mal au rein droit sans fièvre, il s’accompagne de douleurs au niveau des lombaires, une fatigue importante se développe et certains patients ont des troubles gastro-intestinaux.

Elle peut aussi se développer chez les enfants, d’autres caractéristiques sont donc à connaître :

  • La douleur rein droit sans fièvre est parfois accompagnée par des diarrhées et des vomissements.
  • Les urines sont colorées avec un soupçon de rouge, cela traduit la présence de sang.
  • Comme l’enfant est fatigué, il est facilement irritable.
  • Au fil des jours, une perte de poids peut aussi être observée à cause des troubles gastro-intestinaux.

Comment traiter rapidement une cystite mal aux reins sans fièvre ?

Il est nécessaire d’évacuer au plus vite la bactérie responsable de cette pyélonéphrite sans symptôme. Il est nécessaire de boire beaucoup d’eau, vous nettoyez ainsi vos reins qui l’éliminent plus facilement. Comme vous êtes fatigué par cette douleur rein sans infection urinaire, le repos est indispensable que ce soit pour un enfant et un adulte.

Pyélonéphrite du rein sans fièvreDans certains cas de figure, la pyélonéphrite durée arrêt de travail peut entraîner un alitement. Il est donc impossible de se rendre dans ces conditions au bureau. En fonction de la situation, il peut être de plusieurs jours.

Les professionnels de la santé prescrivent des antibiotiques classiques afin de lutter contre cette bactérie. Le traitement s’effectue par voie orale pour une infection urinaire frissons sans fièvre. Si par contre la situation s’aggrave notamment chez les enfants, une injection peut être nécessaire.

L’hospitalisation n’est pas à exclure surtout lorsque les voies urinaires sont bouchées. Les médecins effectuent à cause de cette douleur rein gauche sans infection urinaire un drainage en urgence qui consiste à retirer tous les éléments qui bloquent les urines.

Le suivi médical est indispensable, car le germe est parfois résistant à certains médicaments. Pour les versions simples, la pyélonéphrite sans infection urinaire nécessite un traitement de 7 à 10 jours.

Lorsque les personnes sont fragiles ou si des complications apparaissent, le traitement peut être proposé sur 14 jours.

Existe-t-il des séquelles pour cette pyélonéphrite symptômes sans fièvre ?

Les médecins effectuent souvent des examens complémentaires lorsqu’ils diagnostiquent une infection urinaire frisson sans fièvre. En fonction de la situation, une séquelle d’une pyélonéphrite est tout à fait envisageable. Chez les femmes enceintes, un risque d’hypertension artérielle est avéré pendant les crises convulsives. Un suivi très pointilleux est indispensable pour ces patients.

Si le traitement a été long alors que la bactérie était quelque peu résistante, les examens un peu plus poussés deviennent obligatoires. Cela permet d’identifier une détérioration du rein.

Quelques bonnes habitudes à adopter

Si vous cherchez à savoir combien de temps pour guérir d’une pyélonéphrite, sachez que le délai dépend de la situation. Il faut attendre au minimum une semaine pour que cette infection soit supprimée.

Il est toutefois possible d’éviter un tel désagrément en adoptant diverses habitudes. L’organisme a besoin d’être hydraté tout au long de la journée, cela permet aussi aux reins d’être nettoyés. Vous devez donc boire régulièrement avec de petites gorgées au moins 1.5 litre. Évitez d’ajouter des produits sucrés pour donner un bon goût à cette eau, car une telle consommation peut être désastreuse pour votre ligne.

Oubliez également les boissons alcoolisées ou les sodas qui sont beaucoup trop sucrés. L’eau classique est la meilleure solution pour vous rafraîchir et hydrater votre organisme.

L’alimentation a un rôle majeur puisqu’elle vous apporte tous les nutriments nécessaires. Certains produits ne sont pas à consommer pendant une pyélonéphrite, c’est le cas du pain, de la viande, des champignons ou encore des saucisses, des oignons, des haricots, et même du poisson. Les plats trop salés ainsi que le café très fort sont à bannir de votre quotidien.

C’est la quantité de sel qui est problématique puisqu’il bouche vos reins. Même si vous n’avez aucun antécédent par rapport à une telle infection, le sel n’est pas conseillé surtout pour une consommation excessive.

Évitez de saler vos plats alors que vous êtes à table et choisissez des aliments sans sel ajouté. Le régime sans sel est par contre indispensable si vous avez déjà eu des infections urinaires avec une telle complication. N’hésitez pas à consulter un médecin, et même un nutritionniste qui pourra vous recommander quelques repas à privilégier pour que votre hygiène de vie soit parfaite.

D'autres postes

0 votes, average: 0,00 out of 50 votes, average: 0,00 out of 50 votes, average: 0,00 out of 50 votes, average: 0,00 out of 50 votes, average: 0,00 out of 5 (0 votes, average: 0,00 out of 5)
You need to be a registered member to rate this.
Loading...