Les-maladies.fr » Santé » Liposuccion ventre : comment ça marche ?

Liposuccion ventre : comment ça marche ?

On rêve toutes d’un ventre plat, sans graisse, parfait, avec des abdos, comme ceux qu’on voit sur les photos d’instagram. Mais même si on se tue à faire de l’exercice physique et manger équilibré, les zones de graisse restent toujours aussi bien remplies. Dans ce cas, la chirurgie esthétique est une solution très envisageable pour éliminer cette disproportion du corps. Cette chirurgie est nommée liposuccion ou lipoaspiration. C’est la chirurgie esthétique numéro un dans le monde. Elle consiste à relever de la graisse en l’aspirant pour de bon.

Ce qu’il faut savoir sur la liposuccion abdominale ?

La liposuccion consiste à enlever d’une manière définitive la graisse située entre le muscle et la peau du ventre. Cette chirurgie existe depuis les années 70 déjà. l’opération est très pratiquée dans le monde. Elle se fait grâce à des petits canules. Des canules sont donc nouées à une forme d’aspirateur qui pénètre dans la peau et aspire toute la mauvaise graisse, grâce à des mouvements de vas et viens. Pour une liposuccion du ventre, on utilise généralement des canules de 3 mm de diamètre. La graisse est retirée délicatement du tissu conjonctif. Dans le cas où il y a une grande quantité de graisse, l’opération se déroulera sous plusieurs parties. On peut subir cette intervention sous anesthésie locale ou générale. Le patient doit subir un examen personnel lors de son entretien avec le chirurgien, pour savoir quelle anesthésie il lui faut. Une fois l’opération réussie, il est important d’adopter une bonne hygiène de vie.

Les avantages et inconvénients d’une liposuccion du ventre :

Cette intervention est très avantageuse, mais elle a quand même ses petits défauts. Les avantages sont :

  • Aucune cicatrice : le plus grand avantage de cette opération, c’est qu’elle ne laisse aucune cicatrice apparaître, car les canules utilisées sont très fines, donc les cicatrices qui en résultent sont presque invisibles.
  • Durée de convalescence très courte : pour récupérer après cette intervention, une semaine est largement suffisante pour retrouver toute votre forme.
  • Risque de l’opération réduit : cette opération est très pratiquée, car elle est dans la plupart des cas réussie, et ne présente pas beaucoup de risques.

Mais même si elle reste sans risque, des petits imprévus peuvent se passer. Une formation de caillot peut se faire, dans le cas où l’opération dure longtemps, c’est pour cela qu’il faut la faire avec modération, par partie. Le patient peut aussi avoir une réaction allergique à l’anesthésie. Des hématomes peuvent faire surface ainsi que des infections. Au final, le rôle de votre chirurgien et son expérience sont très important pour éviter tout cela.

D'autres postes

0 votes, average: 0,00 out of 50 votes, average: 0,00 out of 50 votes, average: 0,00 out of 50 votes, average: 0,00 out of 50 votes, average: 0,00 out of 5 (0 votes, average: 0,00 out of 5)
You need to be a registered member to rate this.
Loading...