Les-maladies.fr » Santé » Comment savoir si on fait un déni de grossesse : comprendre enfin ce phénomène

Comment savoir si on fait un déni de grossesse : comprendre enfin ce phénomène

Pathologie déni de grossesseIl est impossible de savoir si une femme est prédisposée à un déni de grossesse. Cette pathologie se dévoile souvent sans aucun signe avant-coureur et il est même difficile de la comprendre pour les personnes touchées.

Elle concerne en moyenne deux naissances sur 1000, ce qui est relativement faible, mais il est tout de même nécessaire d’évoquer ce sujet. Il faut savoir que les signes classiques de la grossesse ne se dévoilent pas si vous n’avez pas conscience de votre état.

C’est lorsque vous savez que vous êtes enceinte que tous les symptômes apparaissent. Le déni de grossesse est donc à la fois surprenant, mais également très stressant pour les futures mamans.

Qu’est-ce que le déni de grossesse ?

De nombreuses femmes qui envisagent d’avoir un enfant ont souvent peur de ce déni de grossesse symptôme, car elles n’arrivent pas à comprendre cette pathologie.

Ce sont moins de 2000 patientes qui sont concernées par an, cette proportion est assez faible par rapport au nombre de naissances, mais il faut tout de même l’évoquer. Cette pathologie peut entraîner un réel mal-être puisque l’enfant se dévoile sans que vous l’attendiez.

Deux formes sont observées :

  • Le déni de grossesse signes est partiel, vous prenez donc conscience de votre état. Le ventre s’arrondit et l’enfant prend une place confortable. Vous préparez donc sa venue dans les meilleures conditions en attendant le jour J.
  • Le déni de grossesse symptômes peut être complet, vous apprenez que vous attendez un enfant uniquement à l’accouchement. Cette pathologie est d’autant plus inquiétante que vous n’attendiez pas ce petit être. La venue au monde peut déclencher de nombreux problèmes, notamment un refus de devenir parent.

Vous l’avez donc compris, ce déni de grossesse comment savoir est expliqué par la non-connaissance de son état. Elle passe totalement inaperçue.

Existe-t-il des symptômes à connaître ?

GrossesseDe nombreuses femmes se demandent comment reconnaître un déni de grossesse ou comment savoir si je fais un déni de grossesse.

C’est assez difficile surtout s’il est très fort. Les symptômes classiques comme les nausées, l’arrêt des menstruations ne sont absolument pas visibles. Si vous constatez l’absence de vos règles, vous prenez déjà conscience de la situation.

L’entourage n’est pas d’une grande aide puisqu’il ne perçoit pas le déni de grossesse test puisque les signes comme la prise de poids ne sont absolument pas au rendez-vous. C’est également le cas des médecins, car le test n’est pas toujours positifs puisqu’il y a une marge d’erreur. La seule méthode pour lever le doute sur un éventuel déni de grossesse comment savoir, il suffit de réaliser des analyses urinaires.

Les professionnels mesurent l’hormone HCG qui est sécrétée dès les premières semaines lorsque la nidation a eu lieu. Il est donc impossible de rester avec un déni de grossesse ventre si les résultats sont positifs.

Toutefois, certaines femmes ne veulent pas associer des symptômes déni de grossesse sous pilule avec une éventuelle naissance. Par conséquent, l’absence des règles sera associée à un retard alors que la prise de poids pourrait être perçue comme une entorse au régime alimentaire. Les douleurs lombaires seront également identifiées, mais ce sera le matelas, le principal fautif.

Il est également impossible d’éviter un déni de grossesse comment s’en rendre compte sauf si vous réalisez tous les mois un test pour avoir une réponse. Il faut donc être à l’écoute de son corps et prendre en compte le moindre signe d’un déni de grossesse.

Le déni de grossesse est une vraie pathologie

Vous pensez sans doute que le mot est un peu fort et, pourtant, il s’agit réellement d’une pathologie. Les dénis de grossesse comment s’en apercevoir relèvent d’un trouble psychique ponctuel. Ce n’est pas une maladie psychiatrique, mais votre cerveau ne fait pas le lien entre les symptômes et le déni de grossesse test de grossesse.

Il est également difficile de savoir si on fait un déni de grossesse puisque le corps n’adopte pas du tout la bonne réponse. Même à 8 mois, le changement est inexistant. Le bébé adopte une position le long de la colonne, ce qui lui permet de passer totalement inaperçu.

Par contre, il retrouve immédiatement une position traditionnelle lorsque le déni grossesse est pris en compte. Les conséquences des dénis de grossesse sont parfois catastrophiques, car une femme n’a pas toujours conscience qu’elle va accueillir un bébé surtout lorsque les dénis de grossesse comment savoir ne sont pas partiels. Apprendre à la naissance que ce petit être est votre fils ou votre fille peut être relativement perturbant.

Dans certains cas de figure, le déni de grossesse symptôme et test de grossesse se termine par un meurtre. Cette éventualité de devenir parent alors qu’on n’est pas conscient de la situation entraîne des désordres psychiques importants.

Le néonaticide concerne que 10 % des dénis, mais ce pourcentage est assez suffisant pour apprendre comment savoir qu’on fait un déni de grossesse.

Le déni de parentalité et le déni de grossesse

Ce phénomène est différent du déni de parentalité, l’homme et la femme n’ont pas l’impression d’être capables d’adopter cette posture de « parents ».

Déni de grossesseIls renoncent donc à ce statut qui se manifeste uniquement lorsque le bébé a vu le jour. Ils avaient toutefois conscience que l’enfant allait venir au monde, ils n’ont donc pas cherché à comprendre comment savoir si on fait un déni de grossesse. Généralement, il est confié très régulièrement à des membres de la famille, mais il existe aussi des cas extrêmes qui mènent à l’infanticide.

Le déni de grossesse est totalement à l’opposé puisque les parents n’ont pas conscience pendant les 9 mois qu’ils vont être parents. Lors de l’accouchement, une révélation peut se produire et ils ne développent pas ce déni de parentalité.

L’un n’est donc pas relié à l’autre, mais il faut savoir que le déni de grossesse touche uniquement la femme. Par contre, le déni de parentalité peut concerner l’un des deux parents ou la mère ainsi que le père.

D'autres postes

0 votes, average: 0,00 out of 50 votes, average: 0,00 out of 50 votes, average: 0,00 out of 50 votes, average: 0,00 out of 50 votes, average: 0,00 out of 5 (0 votes, average: 0,00 out of 5)
You need to be a registered member to rate this.
Loading...